12 décembre 2019 - Conférence «De la Meuse à l’Arno. Le marbre de Dinant au service des Médicis»

Pour la dernière conférence de l'année 2019, la Commission royale recevra, le jeudi 12 décembre prochain, Monsieur Francis TOURNEUR (Docteur en sciences, Secrétaire général de l’association «Pierres et Marbres de Wallonie», chargé d’enseignements auprès de la Faculté d’Architecture de l'ULg et membre de la CRMSF), qui parlera de «De la Meuse à l’Arno. Le marbre de Dinant au service des Médicis».

Les marbres sont exploités en Wallonie depuis l’Antiquité mais seuls les noirs ont connu dès le Moyen Âge une exportation importante. À ces matières sombres intemporelles s’ajoute au XVIe siècle une large gamme de roches qualifiées autrefois de « marbres jaspés ». Dès lors s’impose dans tous les usages, religieux et profanes, un éventail chromatique où les noirs et jaspés du pays s’allient à des matériaux clairs importés. Du milieu du XVIe siècle au siècle suivant, particulièrement sous les archiducs, se développe un vaste réseau de diffusion de ces produits de haute valeur ajoutée. Les connexions avec la France commencent à être bien connues, Paris étant plaque tournante. Mais les autres ramifications sont complexes. Dinant, ville hanséatique, avait un débouché nordique, à travers la Hollande par le Danemark, vers Gdansk et au-delà jusqu’aux états baltes et en Pologne. Des artistes de renom comme Cornelis Floris ont incontestablement joué un rôle majeur dans cette diffusion. En Angleterre, une tradition déjà ancienne privilégiait l’usage de pierres sombres, Tournai, puis Dinant, en funéraire comme en ornement architectural. La Méditerranée n’est pas en reste, notamment avec les « Pietre dure » de Florence sur fond noir. Ces nouvelles recherches s’inscrivent dans le contexte plus large du commerce de luxe, aujourd’hui objet de nombreuses études. Elles intéressent tous les publics, historiens, historiens de l’art et de l’économie, tout comme géologues et antiquaires.

Renseignements pratiques : de 12h30 à 14h au Vertbois à Liège, siège du secrétariat de la Chambre régionale.

La participation aux conférences est gratuite et ouverte à tous. Cependant, une inscription préalable est obligatoire. Pour vous inscrire à cette conférence, merci de suivre les instructions décrites en bas de la page reprise sous ce lien.