Il était une fois… Auguste Castermans et le Parallèle des maisons de Bruxelles et des principales villes de la Belgique […]

Je vous propose aujourd’hui de « feuilleter » une sélection de planches issues d’un important recueil publié entre 1852 et 1869, intitulé Parallèle des maisons de Bruxelles et des principales villes de la Belgique, construites depuis 1830 jusqu’à nos jours, représentées en plans, élévations, coupes & détails intérieurs & extérieurs, mesurées et dessinées par Augte Castermans, architecte. Cet ouvrage est un des fleurons du dépôt de la Ville de Liège au Centre d’Archives et de Documentation de la CRMSF.

 

Henri Beyaert (1823-1894), maison rue de Ruysbroeck, Bruxelles (t. I, pl. 17). Louis Roelandt (1786-1864), salle de la Concorde, Gand (t. I, pl. 40).

Auguste Castermans (1828-1881), maison rue Louvrex, Liège (t. I, pl. 26). Auguste Vivroux (1824-1899), château des Mazures, Pepinster (t. I, pl. 44).

 

 

 

 

 

Adolphe Guillaume Thirion (1825-1862), hôtel Laoureux, Verviers (t. I, pl. 55). Alphonse Balat (1818-1895), château de Seilles (t. I, pl. 64).

 

L’architecte liégeois Auguste Castermans (1828-1881) a souhaité y recueillir les œuvres des artistes belges, les comparer entre elles et […] démontrer ainsi que la Belgique a son école à elle, école nettement séparée de l’école française. Une manière aussi de rendre hommage à trente-sept de ses contemporains – architectes, marbrier et peintre décorateur –, dans une publication qui constitue une source incontournable pour l’étude de l’architecture urbaine au XIXsiècle dans notre pays. L’auteur y présente également quelques-uns de ses projets personnels : un petit étalage à Spa, un pavillon de campagne non localisé et, à Liège, six maisons bourgeoises, desquelles une seule a été épargnée.

 

Laurent Demany (1827-1898), salle de la Redoute, Spa (t. II, pl. 16). Auguste Payen (1801-1877), gare de Gand (t. II, pl. 30).

 

 

 

 

 

Lambert Blandot (1835-1885), maison de campagne, Huy (t. II, pl. 49). Auguste Cador (1822-1904), maison rue de Montigny, Charleroi (t. II, pl. 70).
Jean-Pierre Cluysenaar (1811-1880), hôtel Goethals, Bruxelles (t. II, pl. 85). Hyacinthe Dejardin (?-?), maison quai Cockerill, Liège (t. II, pl. 112).
Évariste Halkin (1815-1870), maison boulevard d’Avroy, Liège (t. II, pl. 114). Charles Toussaint (?-?), maison quai Cockerill, Liège (t. II, pl. 115).

 

Je vous suggère par ailleurs de prolonger la (re)découverte de cet architecte talentueux par une lecture de l’article qui lui est consacré ‒ ainsi qu’à ses fils Paul (1852-1886) et Charles (1865-après 1912) ‒, dans le dernier volume du Bulletin de la C.R.M.S.F. Ces recherches ont permis de redéfinir et d’accroître le catalogue de leurs constructions respectives, notamment en ce qui concerne la paternité du temple de la Parfaite Intelligence et l’Étoile réunies à Liège et de l’église Notre-Dame à Hamoir, ainsi que de la reconstruction de l’hôtel Mohren, haut lieu de la gastronomie liégeoise à la fin du XIXe siècle. Quant à la créativité de Charles Castermans ‒ architecte prisé en Région de Bruxelles-Capitale ‒, elle s’est aussi remarquablement exprimée en Wallonie, dans l’architecture de villégiature. Des demeures d’exception ont pu être identifiées à Spa et à Visé. Je vous invite à plonger au cœur de la Belle Époque afin de découvrir l’histoire d’une superbe maison de plaisance en bord de Meuse et de suivre son évolution, d’appréhender la carrière de son architecte, la personnalité du commanditaire, les souvenirs de la famille Baar et l’héritage patrimonial parvenu jusqu’à nous. Cette enquête vous est proposée dans le prochain tome du Bulletin de l’Institut archéologique liégeois.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à suivre les traces de ces bâtisseurs.

                                                                       Monique Merland
Documentaliste

 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter :

Monique Merland, Auguste Castermans, l’œuvre, les descendants et l’énigme du temple maçonnique, dans Bulletin de la C.R.M.S.F, t. 33, 2020, p. 121-152.

Monique Merland, La villa Désirée, maison de villégiature en Basse-Meuse, œuvre de Charles Castermans pour Alfred Baar, dans Bulletin de l’Institut archéologique liégeois, t. CXXIV, 2020, p. 231-268.