Activités

Conférence « Les collections de ressources génétiques fruitières à Gembloux : patrimoine vivant historique, culturel, scientifique et économique de Wallonie »

le 21/03/2017 à 12:30

Le 21 mars prochain à 12h30, la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles aura le plaisir d’entendre Monsieur Marc LATEUR (CRA-W, Unité Amélioration & Biodiversité, Gembloux) sur « Les collections de ressources génétiques fruitières à Gembloux : patrimoine vivant historique, culturel, scientifique et économique de Wallonie ».

Alors qu’on peut recenser dans le monde pas moins de 10 à 15.000 variétés de pommes, actuellement seules cinq variétés commerciales représentent plus de la moitié de la production mondiale. Dans nos anciens vergers de Wallonie, on trouvait jadis une grande diversité de variétés fruitières, dont les plus connues en pommes sont par exemple la ‘Reinette Étoilée’, la ‘Reinette de France’, la ‘Court-Pendue’ ou les différents types de Belle-Fleur. Ces quelques anciennes variétés « phares » ne représentent que le sommet de l’iceberg car il s’agit bien de plusieurs centaines de variétés - souvent d’origine paysanne - de pommes, de poires, de prunes, de cerises… soit une énorme diversité, qui était encore présente dans nos campagnes. Que sont devenues ces variétés ? Sont-elles disparues ? L’agriculture est en perpétuelle évolution et cela engendre la culture de nouvelles formes de vergers et de variétés qui éclipsent les plus anciennes. Ce processus est logique car il est fonction de l’évolution du contexte économique et sociétal. Préoccupante est, par contre, l’accélération foudroyante au cours des dernières décennies de la disparition d’anciennes variétés, d’anciens vergers hautes tiges et donc, d’une biodiversité potentiellement utile à la vie de l’homme. Heureusement que pour les arbres fruitiers, une vaste action de sauvegarde du patrimoine historique, culturel et scientifique s’est développée juste à temps…

Depuis 1975, le CRA-W poursuit un important programme de recherches dans le but de conserver, évaluer et valoriser les variétés d'arbres fruitiers cultivées autrefois dans nos régions. La collection de biodiversité fruitière rassemblée à Gembloux est, actuellement, l'une des plus importantes d'Europe tant par le nombre d'accessions que par la diversité et l'originalité du matériel qu'elle contient, soit 1650 entrées de variétés et sous-types de pommes, 1200 de poires, 350 de prunes, 90 de cerises, 80 de raisins et 70 de pêches. Les recherches menées au CRA-W ont montré la grande richesse du patrimoine fruitier belge et wallon. Dans nos travaux, la priorité a été donnée au matériel d'origine belge comme patrimoine historique et culturel, mais aussi comme réservoir de diversité génétique de plantes rustiques adaptées à nos terroirs, qu'il s'agisse de variétés locales ou paysannes ou de variétés d'obtenteurs. On ne le sait que trop peu, mais la Belgique, en particulier le Hainaut, est réputée à l’étranger pour être le berceau mondial de la création de la poire moderne fondante : ‘beurrée’, sucrée et juteuse. En effet, au cours du temps, nos obtenteurs belges ont créé plus de 1.100 variétés de poires dites « bourgeoises ». Dans les campagnes, les variétés ont été sélectionnées suivant des critères plutôt liés aux rudes conditions de vie de l’époque (variétés rustiques de hautes tiges, peu exigeantes, ‘robustes’, résistantes/tolérantes aux maladies, fruits très précoces ou de très longue conservation naturelle, fruits à sirop et à cuire). Critères qui avec le temps n’ont plus intéressé ni les producteurs, ni les commerçants, ni la plupart des consommateurs. Les techniques modernes de conservation par le froid, les cultures protégées, ainsi que le commerce international, permettent en effet de consommer toute l’année des produits frais du pays ou en provenance d’autres régions du globe, ce qui n’était pas le cas il y a moins de 100 ans.

L’exposé présentera les menaces ainsi que les stratégies mises en place pour conserver, évaluer et valoriser ce patrimoine historique, culturel, scientifique et économique.

Renseignements pratiques : de 12h30 à 14h au Vertbois à Liège, siège du secrétariat de la Chambre régionale.

La participation aux conférences est gratuite et ouverte à tous. Cependant, une inscription préalable est obligatoire. Pour vous inscrire à cette conférence, merci de suivre les instructions décrites en bas de cette page.