17 décembre 2015 - Conférence "La restauration du Panorama de la bataille de Waterloo de Louis Dumoulin (1912) : restauration du canevas et des figures"

La restauration de la grande toile ou « canevas » et des 14 « figures » du Panorama de la bataille de Waterloo a débuté en 2014. Ce fut pour Isabelle Happart et Agnès Esquirol, restauratrices d’œuvres d’art et responsables du projet, l’occasion de découvrir une œuvre impressionnante d’un point de vue artistique et historique. 

Louis Dumoulin a peint cette toile avec Raymond Desavreux et Fernand Malespina dans le cadre des célébrations organisées pour le premier centenaire de la bataille. La peinture illustre à 360° un moment clé de la dernière bataille de Napoléon. Parmi l’impressionnant nombre des figures peintes, on peut identifier l’empereur entouré de son état-major, la résistance des carrés entourant le duc de Wellington, les mouvements spectaculaires des lanciers polonais ainsi que le maréchal Ney lançant la charge de la cavalerie française. La peinture est magistrale à plus d’un titre : en raison de ses qualités picturales, du dynamisme qui émane de la composition, du réalisme qui se dégage des figures humaines et équestres, et des dimensions spectaculaires de la toile (110 m de long sur une hauteur de 12 m).

Placées juste en avant-plan de la toile, 14 « figures » peintes, représentant des cavaliers, des chevaux ou encore des soldats blessés viennent prolonger la grande toile. Ces figures sont suivies par le « faux terrain » ou représentation du champ de bataille en trois dimensions. Cette scénographie permet de plonger le spectateur au cœur de la bataille en lui donnant l’illusion de la troisième dimension. Depuis le 11 mai 2006, l’ensemble des éléments figure sur la liste du Patrimoine immobilier exceptionnel de Wallonie.

La conservation et la restauration effectuées durant plusieurs mois a permis de préserver un témoin particulièrement authentique dans le phénomène des panoramas. Le chantier de restauration de la grande toile s’est déroulé in situ quand les températures furent supportables pour l’équipe et les produits utilisés. Le chantier a été mené en 4 phases successives. Lors de chacune des phases, un quart de la toile était couvert d’un échafaudage. Ainsi, le public pouvait toujours accéder au panorama et aussi, assister à la restauration. Les figures, quant à elles, ont été restaurées en atelier. Leur traitement a exigé, vu l’état de certaines d’entre elles, beaucoup de temps et de technicité.

C’est cette riche et intense expérience qui sera présentée au public de la Commission royale, lors de la dernière conférence de l’année 2015.

 

La participation aux conférences est gratuite et ouverte à tous. Cependant, une inscription préalable est obligatoire. Pour vous inscrire à cette conférence, merci de suivre les instructions décrites en bas de la page reprise sous ce lien.

Renseignements pratiques : de 12h30 à 14h00 au Vertbois à Liège, siège du secrétariat de la Chambre régionale.

Le programme des conférences 2016 est disponible sous ce lien !