Conférence "Le retable de l'église Saint-Denis à Liège"

le 19/03/2015 à 12:30

Le jeudi 19 mars prochain, Madame Emmanuelle MERCIER (Institut royal du Patrimoine artistique) présentera une conférence sur "Le retable de l'église Saint-Denis à Liège".

Le retable de la Passion et de la vie de saint Denis de l’église Saint-Denis à Liège, œuvre monumentale du début XVIe siècle, a fait l’objet d’un traitement de conservation-restauration à l’Institut royal du patrimoine artistique. Ce projet, d’une durée de 2 ans (2012-2014), fut possible grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin. Deux fonds se sont unis pour financer le projet : le Fonds InBev-Baillet Latour et le Fonds David Constant.

De grands noms d’artistes sont associés au retable : les reliefs sculptés du cycle de la Passion dans la huche, de conception brabançonne, sont rapprochés du style du célèbre sculpteur bruxellois Jan Borman le jeune tandis que le nom de Lambert Lombart est traditionnellement rattaché à l’exécution des volets peints de la prédelle aujourd’hui démantelés. Les reliefs sculptés de la prédelle, dont l’attribution à un centre de production est plus délicate, étaient habituellement considérés comme légèrement plus tardifs.

Le retable se distingue des exemples brabançons, somptueusement dorés et polychromés, par une polychromie partielle limitée aux carnations et à quelques rehauts de dorure. Cette finition inhabituelle était jusqu’alors considérée comme le résultat d’une intervention du XIXe siècle.

Après une introduction sur l’état de la question concernant cette œuvre, Emmanuelle Mercier retracera le cheminement parcouru lors de l’étude technique du retable, de l’analyse des documents d’archives, dont certains sont inédits, à l’examen de la construction et de la polychromie, complétés par les analyses de laboratoire. Des découvertes inattendues ont motivé l’adoption d’un choix de traitement différent de celui initialement prévu avec le soutien d’un comité scientifique international. Cet ensemble impressionnant a aujourd’hui retrouvé un aspect plus proche de sa conception d’origine.

Les nombreux éléments apportés par l’étude et le traitement du retable ont relancé les débats sur l’aspect d’origine - polychromé, non polychromé, semi-polychromé - de la production de retables tardifs ainsi que sur les collaborations entre ateliers issus de villes différentes. Ces questions seront abordées lors d’un colloque international organisé à l’IRPA du 22 au 24 octobre 2015. 

Renseignements pratiques : de 12h30 à 14h00 au Vertbois à Liège, siège du secrétariat de la Chambre régionale.

La participation aux conférences est gratuite et ouverte à tous. Cependant, une inscription préalable est obligatoire. Pour vous inscrire à cette conférence, merci de suivre les instructions décrites en bas de cette page.